Aphrodite et vieille dentelles

Une parenthèse loufoque et originale

« Tilda et Elida Svensson, 79 et 72 ans, célibataires, mènent une vie à la routine paisible. Elles font des confitures, vont à l’église et se couchent chaque soir exactement à la même heure. Pas de commodités à l’intérieur de leur maison vétuste : les toilettes sont au fond du jardin, l’eau est à tirer au puits. Tout change à l’arrivée d’un nouveau voisin, Alvar Klemens, ou plutôt de son chat : le félin est pris de frénésie sexuelle en mangeant une des plantes d’Alvar, que celui-ci entretient avec un engrais curieux. Et si elles tenaient avec ce produit l’occasion de s’offrir enfin des W.C. dignes de ce nom ? La révolution est décidée : les deux dames montent un business clandestin d’élixir aphrodisiaque… »

Flânant à la médiathèque, je n’avais aucune idée de ce que je recherchais. J’adore faire ça, juste déambuler entre les étagères, toucher les livres, regarder les jolies couvertures et tenter de reconnaître certains auteurs dont j’ai entendu parler. Après ma lecture de l’intégrale « Magasin général » qui m’avait prise plusieurs semaines, j’avais envie d’une lecture légère, simple et courte. Une sorte de lecture « doudou » bien emmitouflée dans mon plaid avec une grosse tasse de thé (si ce n’est pour dire la théière toute entière et une montagne de chocolat!!!). J’adore cette parenthèse ouverte qui s’offre à toi, une liberté infinie s’avance alors ne reste plus qu’à faire un choix.

Pourquoi ce choix ?

Comment nous vient cette idée saugrenue de lire délibérément une histoire que vous ne connaissez pas d’un auteur qui vous est inconnu ?

Pour ce livre, la première chose qui m’a interpellé est son titre qui n’est pas sans rappeler un bon vieux film* de Franck Capra que j’ai adoré. Arrive alors le tout premier réflexe lorsque je choisis ce type de lecture : lire la quatrième de couverture. Comment passer à côté de cette histoire loufoque et drôle après cela ? Et j’avoue que l’origine de l’auteur m’a poussé pour une troisième raison vers cette lecture que j’ai adorée ! Car n’ayant jamais lu d’auteurs suédois j’étais curieuse.

Cette lecture est une véritable pépite, tout y est réuni pour passer un agréable moment. Lu en hiver, lorsque le soleil se couche à partir de 17h et que vous n’avez qu’une envie : passer votre vie dans votre pyjama pilou pilou préféré et vos chaussons kitsch à souhait ce petit roman feel good sera votre meilleur compagnon. L’intrigue est simple, on entre très vite dans le vif du sujet et on s’attache rapidement aux personnages, surtout celui des deux sœurs. On se sent aussi transporté vers une autre époque même si cette histoire nous est contemporaine, j’ai passé un très agréable moment de lecture en compagnie de ses charmantes petites dames et me suis surprise à beaucoup rire durant ma lecture.

A conseiller à tous ceux qui ont besoin de détente en bonne compagnie avec une belle brochette de personnages, tous aussi fous et drôles les uns que les autres.

*Arsenic et vieilles dentelles, Frank Capra,1944

Aphrodite et vieille dentelles, Karin Brunk Holmqvist, J’ai lu, 2017, 288 pages

2 Comments

  1. Maureen

    21 mars 2018 at 14 h 13 min

    Merci pour la découverte ! 🙂

  2. L'esperluète

    2 mai 2018 at 16 h 44 min

    De rien ! Suivrons d’autres découvertes littéraires par la suite !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :